l






Prestations actuelles
offre

Disques
Requiem de Victoria
Codex Calixtinus
Vêpres et Complies inédites de Victoria

Choeur
In Illo Tempore
Flores Harmonicii
Alexandre Traube
Envie de chanter ?
Oeuvres


Moyen Âge

Guillaume de Neuchâtel
Hildegard von Bingen
Codex Calixtinus
Rodolphe de Neuchâtel
Tropaires de Winchester

XVème

Guillaume Dufay
Johannes Ockeghem

Renaissance

Giovanni Pierluigi da Palestrina
Josquin Desprez
Philippe de Monte
Tomas Luis de Victoria

Baroque

Haendel
Laudario di Chiavenna

Contemporain

Hilarion Alfeyev

Offices annuels

Ténèbres
Vêpres à la Vierge


Accueil

liens


Saint Guillaume de Neuchâtel

Neuchâtel redécouvre avec intérêt une personnalité phare de son histoire: maître Guillaume, qui sera rapidement vénéré comme Saint Guillaume de Neuchâtel. Sa vie retirée dans un ermitage sur la colline de la Collégiale et le rôle important qu’il joue dans la politique romande et jurassienne du 13e siècle font de lui un précurseur de Saint Nicolas de Flüe.

Guillaume


On trouve trace de son culte et de ses miracles jusqu’à Sion et la prestigieuse abbaye de Cluny. Il existe à la Bibliothèque publique de Neuchâtel un manuscrit liturgique du 14e siècle qui met en musique des éléments de la vie de ce saint, témoignage inespéré sur cette figure locale et surtout d’une musique proprement neuchâteloise au Moyen Age. L’un de ces chants est d’une exceptionnelle beauté et virtuosité, montrant la qualité de la vie musicale médiévale neuchâteloise.

OFFICE NOCTURNE

Nous faisons revivre ce trésor de notre histoire régionale par un office de nuit tel qu’il pouvait être chanté du temps du culte médiéval de Guillaume. Les chants retrouvés y alternent avec des lectures de la vie de Guillaume.

Guillaume, sans doute originaire d’Angleterre, aurait enseigné à Notre-Dame-de-Paris d’où Rodolphe de Neufchâtel l’aurait fait venir à sa collégiale alors en construction. Il est imaginable qu’il ait amené avec lui de Paris les incroyables polyphonies qui furent composées à Notre-Dame-de-Paris juste à son époque, nous en insérons donc dans l’office, ainsi que des compositions en style roman. Le contexte liturgique permet de donner une nouvelle vie à ce répertoire, rendant un instant présent à nos yeux et nos oreilles notre propre histoire.