l
Commande CD




Prestations actuelles
offre


Disques
Requiem de Victoria
Codex Calixtinus
Vêpres et Complies inédites de Victoria

Choeur
In Illo Tempore
Flores Harmonici
Alexandre Traube
Envie de chanter ?
Oeuvres

Moyen Âge

Guillaume de Neuchâtel
Hildegard von Bingen
Codex Calixtinus
Rodolphe de Neuchâtel
Tropaires de Winchester
XVème---------------------------
Guillaume Dufay
Johannes Ockeghem
Renaissance----------------------
Giovanni Pierluigi da Palestrina
Josquin Desprez
Philippe de Monte
Tomas Luis de Victoria
Baroque--------------------------
Haendel
Laudario di Chiavenna
Contemporain--------------------
Hilarion Alfeyev
Offices annuels-------------------
Ténèbres
Vêpres à la Vierge


Accueil

liens


Requiem de Victoria 1603-2003

Chœur In illo tempore
direction musicale: Alexandre Traube
direction artistique: Francis Biggi
prise de son et montage: Jean-Claude Gaberel
bajón: Marco Ferrari
prix: CHF 30.- + frais de port

Commander ici

Extraits:

Introït [528 ko, mp3]

Offertoire [560 ko, mp3]

Parce Mihi [612ko, mp3]

Préface [384ko, mp3]

Tremens [588, mp3]


"Ce premier CD d'In illo tempore a été produit par VDE-Gallo comme commémoraison du 400e anniversaire du Requiem de Victoria, après une tournée qui a conduit le chœur à chanter ce Requiem au Festival Arte Sacro de Madrid, ville du compositeur, et dans l'Eglise même dont il dépendait. Le chœur est heureux d’apporter une pierre suisse à la discographie encore restreinte d’un Requiem qui figure à côté de ceux de Mozart, Verdi et Fauré, parmi les plus beaux de l’histoire.
Le CD a été enregistré à l’Eglise de Riaz (Fribourg) par l’ingénieur du son neuchâtelois Jean-Claude Gaberel (bande son du film Farinelli) et a bénéficié de la direction artistique du grand chef italien médiéval Francis Biggi. Le chœur est accompagné au bajón (basson Renaissance) par Marco Ferrari, spécialistes des instruments à vents médiévaux et traditionnels, membre de nombreux groupes internationaux. Ce CD se démarque des autres enregistrements de l’œuvre entre autres par la présence d’un Dies Irae inédit du compositeur, une manière de chanter le grégorien liée à l’époque de Victoria, une place à l'ornementation dans les pièces solistes et une nouvelle recherche sur l’interprétation de la pièce la plus novatrice de l’œuvre, le faux-bourdon Taedet animam meam, replacée ici dans son contexte musical qui intègre d’autres œuvres du compositeur."

Comité d‘honneur du projet:

présidente: Comtesse Setsuko Klossowska de Rola, veuve du peintre Balthus
S.A.R le Prince Victor-Emmanuel de Savoie, S.E. Josef Doswald, ambassadeur de Suisse à Madrid, Eric Augbsurger, Président de la Ville de Neuchâtel, S.E. Joan Guisset, ambassadeur de France retraité, Michel Corboz, Ensemble Vocal de Lausanne, Marcel Pérès, Ensemble Organum

Sponsors et mécènes:

Suntrust investment Co SA, Loterie Romande, Fondation Elyseum, Canton de Neuchâtel, Ville de Neuchâtel, Banque Julius Baer, Fondation pour les Arts de l’interprétation, Fondation La Neuchâteloise (Winterthur), Tissot SA, Metalor SA


In illo tempore chante Victoria

«L' Officium Defunctorum, liturgie funèbre que Tomis Luis de Victoria composa en 1603, est l'une des musiques sacrées les plus émouvantes et belles qu'on puisse entendre. La monodie grégorienne alterne avec sa paraphrase en polyphonie à six voix, et une gravité dépouillée s'illumine d'une surnaturelle sérénité. Ce climat «(mystique» est restitué au mieux par le choeur mixte neuchâtelois In illo tempore, sous la conduite experte de son jeune chef Alexandre Traube. Ce dernier n'ignore rien - son texte très documenté le prouve - des pratiques de l'époque, qu'il s'attache a recréer: contexte liturgique, discrètes ornementations, accompagnement d'un bajon (basson). La partition s'enrichit en outre d'un Dies irae en grégorien, avec deux versets polyphoniques inédits de Victoria. Aces divers égards, le présent enregistrement marque un plus dans la discographie, à côté de sa qualité proprement musicale.» (J. Viret, Revue musicale suisse romande)

Programme:

OFFICIUM DEFUNCTORUM: AD MATUTINUM

1 Motectum: Versa est in luctum
2 Lectio I: Parce mihi (Cristóbal de Morales)
Responsorium I: Credo quod redemptor (1592), extraits
3 Lectio II: Taedet animam meam

MISSA PRO DEFUNCTIS

4 Introitus: Requiem aeternam
5 Kyrie
6 Graduale: Requiem aeternam
7 Sequentia: Dies Irae (inédit et plain-chant)
8 Offertorium: Domine, Jesu Christe
9 Prefatio
10 Sanctus
11 Agnus Dei
12 Communio: Lux aeterna

ABSOLUTIO

13 Responsorium: Libera me